Aller au contenu principal

13 novembre 2011

6 trucs pour « booster » votre image sociale

par Sophie des Temps qui courent

Vous en avez marre de prêter flan aux critiques sur votre mode de vie? Vous appréhendez la période des fêtes où les occasions de rencontrer des gens qui ne se mêlent pas de leurs affaires sont nombreuses? Voici six trucs pour (1) éviter de sentir sur vous des regards navrés parce que vous habitez encore dans un (charmant) 4 ½ et que vous vous déplacez à pied ou en bus (plus écologique!) et (2) bien vous en sortir en société. Attention! Il ne s’agit pas de mentir, mais de choisir avec soin l’information auditive et visuelle à diffuser afin de « booster » votre image sociale (et qu’on vous fiche la paix).

1) Faites brièvement référence à vos voyages

Raconter une anecdote, même banale, survenue à l’autre bout de la planète, ça en jette. Pas besoin de préciser la date du voyage (ça peut faire 10 ans), ni que vous aviez alors voyagé sur le pouce, attrapé la crève et dormi dans des hôtels miteux. Dites le minimum, vos interlocuteurs vous imagineront en globe-trotter de première classe.

2) Glissez quelques mots à propos de votre femme de ménage

Si vous n’en avez pas, dites plutôt « la personne qui a fait le ménage chez moi ». Ça peut être votre amour ou une amie venue donner un coup de main, mais ceux pour qui ça compte penseront que vous avez les moyens d’engager quelqu’un pour frotter le parquet à votre place.

3) Portez un vêtement ou un accessoire griffé… acheté au rabais

On trouve aux enchères sur eBay d’authentiques sacs griffés usagés pour moins de 200$ (croyez-en mon Louis Vuitton). D’accord, c’est trois fois la somme que vous auriez habituellement payée, mais ceux pour qui ça compte croiront que vous avez les moyens de fourrer vos vieux kleenex dans un sac valant quelques milliers de dollars. Un bon investissement, non?

Une veste, une montre, des souliers de grande marque achetés au rabais feront aussi parfaitement l’affaire. Profitez des soldes de fin-fin-fin de saison (80 % de rabais) dans les boutiques chics pour vous procurer un ou deux items « ferme-clapet » autrement hors de prix. Évidemment, omettez de mentionner ce détail. Attention, n’achetez pas de toc : ceux pour qui ça compte le sauraient et vous auriez l’air d’un plouc.

4) Adoptez l’attitude classe-décontractée

Posture, gestes, regard : prenez l’air détendu et confiant de ceux qui ont déjà réussi. Le port de tête de Keira Knightley n’est pas forcément inné. Amusez-vous à jouer le jeu comme si vous teniez le premier rôle d’une superproduction (ou d’un film d’auteur, mais sans le côté torturé). Si vous avez l’impression que votre prestation manque de crédibilité, rappelez-vous qu’il ne s’agit pas d’être, mais de paraître. Ceux pour qui ça compte n’y verront que du feu et de brûler ainsi les planches (de leur salon) vous fera chaud au cœur.

5) Voyez grand avec le « small talk »

À la question « Quoi de neuf ?», évitez de répondre « pas grand-chose » en baissant les yeux au sol, vous excusant d’exister. Au contraire, adoptez l’attitude décrite au point 4, regardez votre interlocuteur dans les yeux, l’air ouvert, souriant et détendu (ou au moins deux de ces caractéristiques, si cumuler les trois est au dessus de vos forces) et surestimez le moindre de vos projets, tout en esquivant adroitement les détails.

À la question « Comment ça va ?», réfrénez le sursaut d’authenticité mal placée qui vous pousserait à vous épancher. Affirmez plutôt à quel point les choses vont bien pour vous, en mettant uniquement de l’avant les aspects positifs. Ainsi, personne ne succombera à une envie irrépressible de vous donner des conseils pour réorienter cette vie déjà si parfaite.

6) Servez-vous des tendances

Les électros en Inox? C’est OUT. On observe le retour du blanc depuis 2 ans. Même chose pour les « kits » en décoration : complètement dépassés. Les plus grands designers intérieurs ne jurent plus que par la créativité, le recyclage, le mélange des genres et des matières. Non, vos affaires ne sont pas vieilles, elles sont « vintage », et ça, c’est IN. Clouez-leur le bec en vous la jouant « tendances » à volonté.

Bravo! Vous avez réussi à faire croire à votre réussite!

En appliquant ces quelques conseils simples, plus personne n’osera présumer de votre inaptitude à la réussite sociale. Vous pourrez ainsi passer une autre année de bonheur avec vos véritables amis, à manger de la succulente salade de lentilles et quinoa dans de la vaisselle dépareillée. Au fait, ça m’a l’air bien bon tout ça, vous pourriez me donner la recette – en 6 étapes faciles?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

S'abonner aux commentaires

%d blogueurs aiment cette page :