Aller au contenu principal

5 février 2012

5

L’achat et la souris : magasiner en ligne, c’est le pied!

par Sophie des Temps qui courent

Si on en croit la télé, courir les boutiques serait un loisir prisé par l’ensemble de la gent féminine. Accros au magasinage, nous ne pourrions résister à l’appel d’une énième paire de chaussures. Le summum de l’extase? Une journée entière de shopping avec les copines, juchée sur des talons de 5 pouces, trimballant de gros sacs de plastique de toutes les couleurs. Suis-je la seule à entonner que « ces bottes sont faites pour marcher » dehors et à fuir les centres d’achats? Heureusement, on peut presque tout acheter en ligne. Et ça… j’adore!

Emportée par la foule

Mais d’abord, pourquoi je déteste tant les centres d’achat? Outre leur outrageante laideur, on y perd temps et énergie à combattre la marée humaine pour se rendre là où on veut aller. Les escaliers roulants vont invariablement dans la mauvaise direction, car tout est conçu pour nous faire arpenter un maximum de surface et ainsi passer devant le plus de boutiques possible – surtout celles où on n’a ni besoin ni envie d’aller. Certaines consommatrices enthousiastes vous diront que ça fait partie de « l’expérience de magasinage ». Effectivement, je me sens comme une rate de laboratoire sur laquelle on teste des stratégies marketing qui me hérissent le poil!

Foule sentimentale, on a soif d’idéal

Ne vous y trompez pas, j’adore faire de longues promenades en plein air : le paysage est beau et l’air frais. Mais sous la lumière crue des néons, dans l’air vicié des mégacentres, où s’aligne à perte de vue une surenchère de boutiques, toutes semblables les unes aux autres, c’est une autre histoire.

Mon gros manteau sur le dos et le chauffage invariablement au maximum, je me demande chaque fois comment font les vendeurs pour passer leurs semaines debout dans cet environnement artificiel, avec la radio qui beugle en permanence, au milieu d’une tonne de gugusses à vendre « made in China » et de la foule de clients avides et blasés que nous sommes. Ça explique sans doute l’attitude de certains!

Le centre d’achat est pour moi un milieu désespérant : des gens qui se battent pour la dernière place de stationnement avant de jouer du coude pour l’ultime télé HD en solde. Au bout d’une heure à peine dans ce temple de la consommation, le mal de tête m’assaille au moment où la foi en l’humanité me quitte. Décidément, je préfère acheter en ligne. Par ici la sortie! Fais du feu dans la cheminée, je reviens chez nous… magasiner!

Sauver temps, argent et énergie : ça clique!

J’achète pratiquement tout sur Internet. Dans le confort de mon foyer, je commande et reçois électroménagers, meubles, vêtements, bottes, jouets, matériel électronique, livres, musique, cartouches d’encre, verres de contact, etc. Je fais même mon épicerie en ligne sur iga.ca! Non, je n’ai pas besoin de tâter la marchandise pour être satisfaite. En trois ans d’achats en ligne, je n’ai jamais réellement eu de mauvaises surprises, mais j’ai fait plusieurs bonnes affaires et profité de nombreux avantages.

  • Je m’évite les déplacements, les sacs à transporter, les articles à chercher dans les allées et l’attente à la caisse. De plus, je magasine à l’heure de mon choix, dans la tranquillité, chez moi.
  • Sur le Web, je consulte la fiche descriptive détaillée du produit, beaucoup plus complète que les quelques infos imprimées sur la boîte. J’ai aussi accès à une plus grande variété d’articles.
  • Je me fie aux commentaires et au nombre d’étoiles laissés par les autres clients. L’avis de gens ayant acheté et utilisé le produit m’est drôlement plus utile que le boniment d’un vendeur.
  • Pas besoin de courir d’un endroit à l’autre pour comparer les prix. En quelques clics, je déniche la meilleure aubaine. De plus, certaines bannières offrent des rabais exclusifs au Web.
  • En m’abonnant à l’infolettre de mes commerces préférés, je reçois des offres spéciales telles que la livraison gratuite, des codes promo pour des rabais supplémentaires sur mes prochains achats, et même parfois des cartes-cadeaux!

Frais de livraison

« Mais il y a les frais de livraison! », s’écrieront les détracteurs. Bon à savoir : la plupart des marchands offrent la livraison gratuite à partir d’un montant minimal d’achat. De plus, la livraison est souvent gratuite à certaines périodes de l’année. Les frais de livraison n’ont, de toute façon, rien de mirobolant sur la plupart des articles qui vous seront livrés dans les 3 à 5 jours ouvrables (mention spéciale à Bureau en Gros qui livre le lendemain! Bel et bien vrai : je l’ai testé à trois reprises!)

3,2,1…. Action!

Envie d’essayer? Tapez le nom de votre magasin préféré dans Google : il y a de bonnes chances qu’il ait une boutique en ligne! Le blogue de la magasineuse en recense plus de 500 sous différentes catégories.

Voici mes sites préférés, testés et approuvés :

IGA – Pour faire son épicerie en ligne en choisissant le jour et l’heure de la livraison. Génial!

La Cordée – Pour les super soldes de fin de saison sur les manteaux et les bottes de plein air.

Friperie virtuelle – Pour les vêtements usagés d’enfants (et d’adultes) vraiment pas chers.

123InkCartridges – Pour les cartouches d’encre « remanufacturées » à moitié prix.

Clearly Contacts – Pour les verres de contact à prix réduit et les lunettes aussi. Vous pouvez télécharger une photo de vous pour faire l’essayage de lunettes (et en plus c’est amusant!). J’ai profité de cette offre spéciale pour les résidents du Québec : la première paire de lunette (verres et montures) est gratuite avec le code promo FIRSTPAIRFREEQC. J’étais sceptique, mais j’ai bel et bien reçu la paire de lunette de mon choix en payant uniquement les frais de livraisons de 15$!

Et voici les chouchous de Valérie :

McCall’s Patterns – En vente, les patrons McCall’s, Butterick, Vogue ou Kwik Sew coûtent entre 2 et 5$ US. On peut aussi se procurer des patrons discontinués. McCall’s a un centre de distribution au Canada, on évite donc les frais de dédouanement pour ne payer que de fort raisonnables frais de livraison.

Gardens NorthGrainetier de la Nouvelle-Écosse qui propose une éclectique collection de plantes vivaces adaptées au climat nord-américain. Ne manquez pas les soldes de mars!

Richters – Grainetier de l’Ontario offrant des semences de légumes, de fines herbes et de plantes médicinales. Belle sélection de semences certifiées biologiques.

American Apparel – Vêtements pour hommes, femmes et enfants fabriqués aux États-Unis (et non en Chine). Boutique en ligne et service à la clientèle en français pour le Québec.

Well – Une pharmacie en ligne! La livraison est gratuite au Canada.

Publicités
5 Commentaires Poster un commentaire
  1. Judith Poulin
    Fév 5 2012

    C’est une mine d’or, votre blogue, les filles…
    Merci pour toutes ces bonnes adresses, et bravo pour vos billets. J’adore les illustrations (au risque de me répéter…).
    Longue vie à votre blogue !

    Réponse
  2. Fév 5 2012

    Heureuse de savoir que je ne suis plus seule à magasiner depuis mon salon! Quel bonheur d’avoir pu profiter des aubaines du Boxing day tout en regardant Astérix et Obélix à Ciné-Cadeau! Merci pour les liens et je me permets d’en partager un avec vous : http://vintage.boatpeopleboutique.com/ c’est une Québécoise du Lac Beauport qui a une friperie vintage on-line seulement et elle vend aussi du Up-Cycle. Enjoy!

    Réponse
  3. Fév 5 2012

    Ah moi aussi, je fais tous mes achats de cadeaux de Noël, et souvent d’anniversaire par Internet! J’ai aussi testé IGA, j’avais bien apprécié. Renaud-Bray, Corningware, Simons, Postes Canada (pourquoi acheter des timbres laids quand on peut s’en commander des jolis pas plus chers?)… Parce que je ne suis pas une fan du magasinage, loin de là! Ouf! Je ne m’identifie pas du tout à cette définition de la « fille ». Si je dois y aller, je demande à une copine de m’accompagner pour rendre l’heure passée au centre commercial supportable…

    Merci pour vos bonnes adresses!

    Réponse
  4. Fév 18 2012

    Bonjour. Sujet qui me tient particulièrement à coeur de part mon instruction. Le côté graphique me plait pareillement. Bravo pour votre site et excellente continuation. Sarah.

    Réponse

Rétroliens & Pings

  1. L’achat et la souris : magasiner en ligne, c’est le pied! | Les temps qui courent | lacapitaleblogue.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

S'abonner aux commentaires

%d blogueurs aiment cette page :